Point Santé Hebdomadaire

Point santé 19 janvier 2018

Par EMMANUELLE ESTRAT, publié le mardi 16 janvier 2018 15:43 - Mis à jour le samedi 20 janvier 2018 16:46
education sexualité  1.jpg
Interventions auprès des élèves de seconde en éducation à la sexualité en partenariat avec le centre de planification de Feurs => planning proposé pour février et mars 2018

Des interventions en éducation à la sexualité , auprès des élèves de seconde , vont se dérouler sur les 2ème et 3ème trimestres  (le planning de février et mars est mis en pièce jointe)

 

 

Modalités des  interventions en éducation à la sexualité

- en demi classe

- pendant 2 heures => nécessité que les groupes arrivent bien à l’heure

- Animations sous forme d'ateliers guidés par  2 intervenants: sage femme conseillère conjugale au centre de planification de Feurs + une enseignante ou une infirmière formées pour intervenir en éducation à la vie affective et à la sexualité

 

Objectifs => Promouvoir les échanges entre pairs autour des questions relatives à la sexualité, à partir d'outils de prévention mis à disposition des élèves

 

  • Permettre aux représentations des élèves autour de la sexualité, de la responsabilité, de la parentalité… de cheminer.
  • Renforcer les connaissances biologiques et physiologiques qui permettent d'appréhender la compréhension : des développements du corps à la puberté, de la contraception, de la grossesse, de la transmission des IST...pour faire des choix de prévention et de vie adaptés.
  • Repérer les personnes et lieux ressources de proximité dans et hors l'école pour accompagner la réflexion autour de la diminution des risques, de la contraception et des dépistages.
  • Permettre aux élèves d’être aidants face à des situations particulières en lien avec la sexualité

 

Principes posés à chacune des interventions

  • Respect de la parole de chacun et du rythme de chacun.
  • "ce qui se dit dans le groupe ne sort pas du groupe"
  • "On ne parle pas de sa sexualité, de son intimité, ce n'est pas le lieu"=> les questions plus personnelles pourront être abordées dans le cadre de la consultation au centre de planification ou à l’infirmerie.
Pièces jointes